Le Chiffre d’Affaires de l’entrepreneur-salarié va déterminer son salaire.

  • Il permet de couvrir les achats et les frais liés à son activité.
  • Il alimente le dispositif collectif (12 % du CA HT consacré à la mutualisation).
  • Le bénéfice (la “marge”)  finance le salaire brut et les cotisations patronales.